ID HOME ANGERS (49)

91 LOGEMENTS COLLECTIFS + BUREAUX

Moa :
ICADE
Année de réalisation :
Livré en 2019
Mission :
Maîtrise d’œuvre complète
Surface plancher :
5 332 m² logements + 468 m² de bureaux
Coût travaux HT :
8 340 000 €
Moe :
Naonec (économie), Solab (fluides), IBA (structure), Luc Dallanora (paysagiste), BimTech (BIM)
Performance :
RT2012 - NF Habitat
Localisation :

Ilot FRA1 de la ZAC des Capucins à Angers.

Les différents ilots de la ZAC des Capucins façonnent progressivement une nouvelle identité urbaine à ce morceau de ville. L’ilot FRA1 vient conforter l’espace public de la Fraternité et accompagne la transformation du quartier. Sa dimension importante et sa localisation ont un impact direct sur l’ambiance urbaine. Nous nous sommes attachés à proposer une composition à la fois structurante et ouverte sur la ville.

Le projet compose ainsi fortement avec le contexte. Au sud, au contact de la ligne de tramway, les formes urbaines séquencées se révèlent et accompagnent le mouvement du tramway. Les trois bâtiments principaux de logements collectifs, composant l’ilot, fabriquent le nouveau front urbain. Entre eux, l’espace en creux laisse émerger « l’épaisseur active » de l’ilot où se mêlent les parcours d’accès et continuités d’usages, les prolongements extérieurs des logements et les espaces végétalisés.

A l’Est le premier bâtiment de la séquence (bât A) donne corps à l’espace public attendu de la Fraternité. Son pied actif portant les cinq niveaux de logements participe fortement à donner vie à cette séquence urbaine. Il est pour nous, particulièrement attaché à la place de la Fraternité et à sa dimension « publique », il est en effet possible d’en faire le tour en empruntant la « contre-allée » côté est, lieu accessible, parcours urbain et d’accès aux logements caractérisant la notion d’ilot ouvert.

Au nord les formes urbaines préservent le gabarit et l’échelle de la rue de la Fauconnerie, notamment liée à la présence de l’école Nelson Mandela, bâtiment linéaire en rez-de-chaussée. Des logements intermédiaires et individuels en R+1 séquencent ainsi la rue. Ils s’adossent aux deux bâtiments collectifs B et C. Ces derniers proposent une volumétrie en gradins du sud vers le nord afin de s’adosser de façon cohérente aux logements intermédiaires. Ceci évite toute présence excessive sur la rue de la Fauconnerie et libère les vues vers le sud et vers le ciel.

Perspectiviste : Karl Souprayen