NOUVEAU TERTRE NANTES (44)

Réhabilitation du bâtiment Tertre + construction neuve en Conception-Réalisation-Entretien-Maintenance (CREM)

Moa :
UNIVERSITE DE NANTES
Avancement :
Chantier en cours - Livraison prévue en septembre 2018
Mission :
Maîtrise d’œuvre complète au sein du groupement de Conception-Réalisation
Surface plancher :
12 000 m²
Coût travaux HT :
15 240 000 €
Moe :
Bouygues Bâtiment Grand Ouest (entreprise générale mandataire du groupement), Franck Boutté Consultants (environnement), SCE A&E (fluides), Bouygues E&S (entretien maintenance), Campus Communication (communication)
Performance :
Niveau BBC 2005 pour l’existant réhabilité et niveau RT 2012 -20% pour le neuf
Localisation :

Le projet de réhabilitation réalise une transformation structurelle du bâtiment Tertre qui le replace comme pièce fédératrice du campus de Lettres, Sciences Humaines & Sociales, en dialogue avec le territoire et ses influences métropolitaines. L’adressage, l’accessibilité et la représentation de l’Université sont renouvelés et participent à l’assemblage concret des différentes entités universitaires.

Le campus du Tertre présente déjà un paysage urbain mature avec ses directions, ses cheminements et ses parvis. Le mail piéton existant qui part du tramway forme une traversée puissante Ouest-Est que le projet vient révéler et compléter. A l’Est de ce mail piéton, le bâtiment historique s’ouvre pour ménager un passage entre l’espace public de la Censive du Tertre et l’intériorité du Tertre. La grande rampe d’accueil, enchâssée dans le Parvis Jorj Morin, guide le parcours vers le cœur du Tertre, jusqu’au Grand Hall des UFR. La Bibliothèque Universitaire, jusque là invisible, est révélée en fond de scène.  

En situation de belvédère sur le campus, et en proue du bâtiment existant, la scolarité se signale comme adresse administrative du grand Tertre. Elle jouit d’une relation directe avec les flux majeurs qui traversent le campus. Elle trouve ainsi le lieu de sa vocation d’accueil élargie.

Le seuil du Nouveau Tertre est également rendu actif par la présence d’une nouvelle cafétéria traversante qui vient à la fois au contact du parvis et des grands arbres sur la façade avant du Tertre et au contact du patio sur lequel donne les différentes fonctions universitaires.

Le projet s’engage à rendre visible la singularité de chaque UFR au sein d’un tout. Le Nouveau Tertre fédère l’adressage et la gestion interne de chaque UFR par la construction d’un nouveau bâtiment central qui assemble de façon visible les différentes disciplines. La mise en visibilité des UFR est la ressource première de leur révélation et de leur efficacité fonctionnelle. Le nouveau bâtiment est un point d’appel depuis l’espace public lointain. La transparence du volume signale le redéploiement vertical des UFR. La paroi vitrée laisse filtrer la vie des espaces intérieurs.

Le principe de redéploiement des disciplines est simple. En pied, le Grand Hall des UFR est le socle fédérateur de la vie qui s’organise dans les étages. Il introduit l’ensemble des parcours à destination des UFR et des salles d’enseignement par un grand escalier ouvert toute hauteur sur le volume-atrium.

A chaque plateau du nouveau bâtiment central correspond l’implantation d’une UFR, avec sa bibliothèque et son administration. Les bibliothèques sont placées en tête, sur la façade Sud : elles bénéficient ainsi de vues au contact des grands pins existants, du voisinage studieux de la Bibliothèque Universitaire, et sont baignées de lumière naturelle changeant au gré des heures de la journée et des saisons.

Dans ces nouveaux lieux, la destination primordiale du Nouveau Tertre est révélée : être le lieu du travail universitaire et étudiant. Le projet développe ainsi des espaces singuliers, tels les salons d’étage, pour étudier seul ou travailler en groupe, échanger avec un enseignant chercheur à l’intercours, mettre en commun avec ses collègues des réflexions ou son projet de colloque... Ces lieux racontent les spatialités nouvelles de l’échange et du temps court de travail.

Perspectiviste : Kreaction